• Guillaume

La technique des couches chaudes

Cette technique est à la fois simple, efficace et économe en énergie.

Je l'appellerais " la technique de mon grand père"





Pas besoin d'électricité ou de pétrole, une couche chaude sous châssis permet de tout semer en hiver.





Cette méthode était très utilisé par les maraichers à la fin du XIX siècle. Elle ne demande pas d'investissement économique, en revanche le jardinier doit collecter les matières nécessaires, ensuite il devra surveiller la température de la couche au quotidien. La fermentation fera monter celle-ci jusqu'à atteindre son maximum, ce que mon grand père appel "le coup de feu". Après, progressivement la couche diminuera en température et se sera le moment de faire les semis.

On commencera par les plantes frileuses (aubergines, tomates…), les autres semis les rejoindront quand le substrat aura refroidit.


Comment la réaliser ?

Les ingrédients :

  1. Du fumier (le meilleur, du cheval, ou de mouton ou enfin de vache) le lus pailleux et frais possible.

  2. Des feuilles mortes

  3. De l'eau

  4. Du terreau ou une terre fine de jardin

  5. Votre châssis Nantais (facile à fabriquer soi même)

  6. Une vielle moquette, de vieux drap ou un voile d'hivernage.


La technique :

C'est la technique des couches en lasagnes

  1. Recouvrez enfin votre couche par le terreau ou de la terre de jardin fine puis arrosez. l'eau est le détonateur du processus. Elle déclenche la réaction

  2. Etalez une couche de fumier, tassez et arrosez abondamment.

  3. Disposez une couche de feuilles, tassez puis arrosez à nouveau.

  4. Continuez avec une épaisseur de fumier, puis a nouveau des feuilles mortes et finissez par une couche de fumier en tassant et arrosant entre chaque.

  5. Disposez le cadre en bois du châssis sur vos lasagnes.

  6. Recouvrez enfin votre couche par le terreau ou de la terre de jardin fine puis arrosez. l'eau est le détonateur du processus. Elle déclenche la réaction.

  7. Laissez chauffer durant une quinzaine de jours jusqu'au "coup de feu" (environ 40°C). La température va ensuite diminuer progressivement et l'on pourra effectuer les premiers semis. Vous pourrez alors semer les salades, tomates, aubergines, piments, courgettes (20°C), puis les radis, navets, choux... (10 à 15°C).

Par contre, en cas de gel, il faudra recouvrir le dessus de la vitre du châssis avec un moquette ou des draps ou un voile d'hivernage. Pensez à arroser le matin et surtout pas le soir (pour éviter le gel ).



Herbes Folles et Légumes Sages © 2019

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon