Les insectes pollinisateurs 3

Les insectes "pandas"

Azuré


Gazé sur une centaurée


Comme les pandas qui ont pour seule nourriture, les feuilles de bambous, il y a dans la nature et les jardins, des insectes qui ne doivent leur survie qu'à une seule plante.

Ils peuvent butiner sur plusieurs plantes nectarifères, (riches en nectar ) mais la ponte a lieu sur des plantes hôtes qui leur servent de pondoirs puis de nurseries et qui nourriront les chenilles dès leurs éclosions jusqu'à ce qu'elles se transforment en chrysalides.

Ensuite, le papillon peut butiner sur plusieurs plantes mais il reviendra sur la plante hôte qui permet la survie de son espèce.

Si cette plante disparaît, l'insecte disparaît aussi. C'est un pollinisateur perdu.


ON DIT QUE CET INSECTE EST INFÉODÉ À CETTE PLANTE

Ce sont souvent les papillons, très utiles comme butineurs et pollinisateurs.

Ils atteignent le pollen ou le nectar, grâce à leur trompe, de fleurs que d'autres insectes comme les abeilles ne peuvent pas atteindre.

  • Les papillons "Méritée du plantain"," Méritée mélampyre" et " Écaille du plantain ne peuvent survivre sans leur plante hôte qui est le plantain lancéolé ou grand plantain.

  • Le papillon Citron assure sa descendance grâce au nerprun bourdaine et nerprun purgatif.

  • La Cucullie des molènes pond sur la molène (bouillon blanc ou verbascum).

  • Le Machaon butine sur les scabieuses, centaurées et buddléias mais sa chenille ne survit que grâce aux carottes sauvages, fenouil et rue. Elle ne met jamais en danger les carottes du potager. Papillon, grand voyageur, il migre jusqu'en Afrique du Nord.

  • Le Damier de la Succie et la scabieuse.

  • Le Jason ne survivrait pas sans l'arbousier (arbutus unedo).

  • L'Argus bleu ou Azuré de la bugrane épineuse butine sur les scabieuses, sédums et fleurs de thym mais les oeufs sont pondus sur les fabacées comme la luzerne, le lotier, le trèfle et la bugrane épineuse.

  • La Mégère butine sur les valérianes et buddleias mais la ponte a lieu sur les graminées.

  • L'Aurore pond un seul oeuf par pied de cardamine des prés. La plante, très petite, ne peut accueillir deux chenilles. Cela entrainerait du cannibalisme entre elles.

  • Le Paon du Jour est complètement inféodé à l'ortie. Pas d'ortie, pas de chenille donc pas de Paon du Jour qui est pourtant un grand pollinisateur.

  • Le Flambé survit grâce aux aubépines, merisiers, prunelliers.

  • La Petite Tortue et l'ortie qui est sa seule plante hôte.

  • Pour le Tabac d'Espagne ( présent partout en France), il lui faut des violettes. Il pond sur un arbre à côté d'un tapis de violettes puis ses chenilles descendent s'y nourrir.

  • Le Petit Nacré exige des pensées sauvages.

  • Le Gazé est inféodé à l'aubépine. Il est devenu très rare.

  • La Brephine Ligérienne est inféodé au saule et surtout au saule pourpre ou osier rouge. Celui ci disparait à l'état sauvage suite à l'aménagement des berges entraînant la disparition du papillon.

  • Le Vulcain aime le lierre et le buddléia quand il est papillon et sa larve survit grâce aux orties et aux pariétaires.

Il existe un grand nombre d'autres papillons qui sont inféodés à une ou quelques plantes.

On comprend ainsi la raison de leur disparition.



CES PAPILLONS SE RENCONTRAIENT PARTOUT EN FRANCE.


Quelques exemples de sites web pour approfondir nos connaissances :

hortical.com

sciences-participatives-au-jardin.org


Extrait du livre de Gérard et Ch. Luquet aux éd Duculot:

" Nous avons volé le monde à nos enfants. Nous leur avons volé les parfums, les couleurs, les caresses des herbes. Notre monde agonise au même rythme que les papillons. Les frêles papillons sont bien plus que de fragiles animaux folâtrant sur les fleurs; ils sont l'image ludique que la nature donne d'elle même, au même titre que le rayonnement du soleil. Les papillons sont le symbole de la vie, ils ne peuvent exister que dans une nature opulente.

Herbes Folles et Légumes Sages © 2019

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon