Les insectes pollinisateurs 4

Plantons ! Semons ! Pour eux...

Un jardin nourricier ou un jardin d'agrément pour l'homme doivent être des jardins refuges pour les insectes.

Quelques conseils pour choisir des fleurs.


Le buddléia : c'est une fausse bonne idée. Il attire beaucoup de papillons mais si dans l'environnement proche, il n'y a pas leurs plantes hôtes pour accueillir leur ponte et leurs chenilles, ils ne pourront pas assurer leur descendance (voir les pollinisateurs dossier 3).

  • Le buddléia est une essence invasive dans plusieurs régions.

  • Cependant trop de papillons bénéficient de son nectar. Veiller à ce que la flore soit variée dans son environnement. Et supprimer les fleurs sèches (elles n'intéressent plus les papillons) afin que le buddléia ne se ressème pas. Ce sont deux précautions indispensables.

  • Il existe des buddléias hybrides mais ont ils du nectar ?


Ne pas cultiver des plantes non indigènes sans connaître leur anatomie.

Exemple de la plante dite plante cruelle, "araujia sericifera" car elle piège (sans le vouloir car ce n'est pas une plante carnivore) les butineurs qui ne peuvent retirer leur trompe ou sortir de la corolle. Les insectes dans son pays natal (Amérique du Sud) sont adaptés à ce problème.

  • Nos abeilles et le sphinx colibri se font souvent piéger. C'est une liane très parfumée donc très attirante mais toxique.

  • Elle produit assez peu de fleurs (une dizaine par branches) mais nos butineurs deviennent si rares qu'il est inutile de leur infliger ce problème supplémentaire.

  • C'est une belle curiosité sans intérêt quant on veut créer un jardin autour de la biodiversité.

  • Et pourtant elle est très vendue.


La jachère fleurie est parfaite mais sa mise en culture représente un travail minutieux de préparation du terrain.


Plantes phares parmi les engrais verts utiles aux papillons comme aux jardiniers : la phacélie, le mélilot et le trèfle. 


Il y autant d'abeilles sauvages et solitaires que d'abeilles domestiques. Elles sont toutes utiles. Les sauvages étant moins frileuses, sortent plus tôt que les abeilles domestiques. Il faut donc des fleurs à floraison précoce. Dans la nature, il y en a à condition de ne pas les détruire par le fauchage par exemple des bords de route.

  • Bourdons et abeilles sont les champions de la pollinisation.

  • Il y a plus de papillons de nuit que de papillons de jour. Ils sont très utiles car ils peuvent atteindre du nectar inaccessible aux abeilles.

  • Les papillons de jour aiment les fleurs colorées et éclatantes mais aussi des fleurs plus discrètes comme la scabieuse.

  • Les papillons de nuit, se dirigent au parfum ( et à la lune).. Comme le Paon de Jour qui a besoin de fleurs très parfumées comme l'onagre, phlox, saponaire , chèvrefeuille et valériane.

Herbes Folles et Légumes Sages © 2019

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon