• Lucile

Les nichoirs sont ils utiles?





Les oiseaux ont de plus en plus de difficultés à trouver des sites de nidification.

Leur habitat naturel que sont les haies est en forte diminution.

Les oiseaux cavernicoles comme les pics ne trouvent plus les grands ou vieux arbres qui leur

offraient leurs troncs pour nicher.

Les nouvelles constructions ou la rénovation d’anciens bâtiments n’offrent plus les petites cavités naturelles utiles à certains oiseaux.

Il est donc utile de proposer des nichoirs mais il faut qu’ils répondent à certains critères pour qu’ils leur soient bénéfiques.

Ils doivent avoir une grandeur suffisante au développement des oisillons ( base de 12 X 12 au minimum).

  • La dimension du trou d’envol adapté à la race de l’oiseau ( ⌀ 32 à 34 mm pour une mésange charbonnière, 27 à 28 pour les autres mésanges et 35 mm pour un moineau domestique).

  • Bois naturel non raboté, béton de bois, assez épais ( minimum 1 cm ) pour augmenter l’isolation.

  • Pas de colle toxique, ni de peinture, ni d’aggloméré. Pas de parois en plastique, PVC qui facilite la condensation ou qui n’isole pas du froid ou de la chaleur.

  • Une trappe pour faciliter le nettoyage après le fin de la nidification.

  • Aspect naturel pour qu’il se fonde dans son environnement.

  • Possible de les protéger à l’huile de lin .

  • Pas de couleur criarde ( ce ne serait pas un nichoir ornithologique mais un nichoir décoratif que les oiseaux délaisseront ).

  • Respecter une certaine distance entre les nichoirs. La proximité d’oiseaux de la même espèce n’est pas toujours appréciée:

15 à 20 m entre deux nichoirs de mésange bleue ou de gobemouche gris

40 à 50 m pour la mésange charbonnière

70 à 80 m pour la sittelle torchepot ou le rouge queue à front blanc

200 m pour la bergeronnette grise

  • Installer le nid en le protégeant des prédateurs et à l’Est ou Sud Est mais jamais à l’Ouest.

Les moineaux friquets et domestiques, les hirondelles et les martinets peuvent vivre en colonie.


Le nid

Les matières premières se font elles aussi plus rares et il peut être utile de mettre à leur disposition des morceaux de laine, crin… dans les petits réservoirs à fruits qui ne servent plus à la fin de l’hiver.

Créer des zones de boues pour les hirondelles.

Des brindilles ou des copeaux fins dans le fond de certains nids.

Conclusion

Un nichoir artificiel bien fait aura toujours du succès auprès des oiseaux.



Herbes Folles et Légumes Sages © 2019

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon