Mai : bijou au jardin. La Chrysomèle

Mis à jour : juin 24

Chrysomèle américaine ou Chrysomèle du romarin

Photo Michel Dangin, Association herbesfollesetlegumessages


  • Elle n'a d'américaine que le nom. C'est une espèce de coléoptère du sud de l'Europe et d'Afrique du nord.

  • Famille des chrysomélides d'une centaine d'espèces.

  • Le Criocère du lys ( petit insecte rouge) et la Chrysomèle de l'oseille sont ceux que nous nous connaissons le plus.



Apprendre à la connaître


  • La regarder et la prendre en photo pour apprendre et la comparer avec d'autres Chrysomèles, histoire de progresser dans nos connaissances.

  • Discrète, jolie, pas bien grosse de 5 à 7 mm, avec des couleurs métalliques.

  • Elle est essentiellement végétarienne.

  • Manque de chance, elle aime ce que vous aimez et ces nourritures préférées sont le romarin, la lavande, le thym et quelques autres, toutes parfumées ce qui lui donne un fort parfum qui font fuir les prédateurs.

  • Adulte ou à l'état de larve, elle dévore feuillage et fleurs et quand elle est en grand nombre sur une lavande ou un romarin, elle peut les détruire.

  • Jusqu'à une période récente, elle était peu présente et occasionnait peu de dégâts.

  • Mais elle semble de plus en plus présente et en grand nombre. Aimant la chaleur, la cause en est peut être les dernières années caniculaires. Elle remonte dans le nord de l'Europe.



Pas de panique


  • Sa carapace de coléoptère la protège des prédateurs et la rend quasi insensible aux traitements à l'état d'adulte.

  • Le plus efficace: les récolter à la main ou étaler un drap au sol sous la plante et secouer les branches. Les adultes tombent et les larves ( plus difficilement car elles s'accrochent aux tiges plus facilement que les adultes) et les détruire.

  • Recommencer régulièrement si possible tous les jours pour éviter accouplement et reproduction. C'est possible quand on a peu de plantes.

  • Dans un jardin amateur, c'est la technique la plus efficace et la plus adaptée.

  • Une adhérente a traité avec le même traitement que pour la cochenille ( savon noir + alcool et eau ) pour éliminer les larves. Mais ce procédé sur les plantes en fleurs peut avoir des inconvénients pour d'autres insectes auxiliaires. Son romarin et sa lavande en fleurs étaient complètement envahis.

  • En trop grand nombre, elles peuvent faire périr un romarin ou une lavande.

Herbes Folles et Légumes Sages © 2019

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon